loader Chargement ...
Stop Maltraitance
0 800 05 1234
Allo Parents Bébé
0 800 00 3456
Facebook Twitter Youtube
Visuel Ils racontent leur histoire

je me pose des questions

tu n'es pas tout seul

Parler est essentiel car c’est seulement en parlant que tu pourras trouver de l’aide

Noémie
Tu as eu raison de m'en parler. C'est ce qu'il faut faire quand quelque chose de difficile se passe.
Noémie habite avec ses parents et son frère dans une belle maison. Elle apprend à jouer du violon et se rend à des cours de musique une fois par semaine chez un professeur. Aujourd’hui, Noémie doit aller à son cours de musique mais elle n’est pas très décidée. Elle porte son violon comme s’il pesait très lourd et lui faisait mal à l’épaule.

Une fois arrivée, son professeur lui dit de commencer à jouer mais elle ne fait rien. Elle attend. Elle essaie de placer son violon sur son épaule et commence à jouer.
« Pourquoi hésites-tu à jouer ? Tu connais ce morceau par cœur et tu l’aimes bien Noémie ! Qu’y a-t-il ? » demande le professeur.
Noémie ne dit rien, elle ne sait pas si elle peut lui parler. Elle a peur qu’il ne la croit pas. Le professeur voit bien que Noémie va mal. Il s’approche d’elle, s’assoit et l’interroge :
« Que t’arrive t-il ? Raconte-moi si tu veux. »
Soudain, Noémie ne voit plus son professeur de musique comme un adulte, incapable de la comprendre. Elle commence à se sentir en confiance. Elle a un peu moins honte et ose lui dire ce qui lui fait mal.
« Je suis triste. Je ne peux pas mettre mon violon sur mon épaule parce que j’ai un bleu » dit Noémie.
« Tu t’es fait ça comment ? » demande le professeur.
« Je ne sais pas » répond Noémie.
Le professeur sait qu’il y a quelque chose d’anormal mais il ne peut pas l’aider si elle ne dit rien. Il lui explique qu’il fera tout pour l’aider, qu’elle peut lui faire confiance et qu’elle a bien fait de commencer à parler.
Noémie se risque alors à tout lui dire.
« C’est ma maman. Elle me tape très fort dès que je rentre à la maison et j’ai des bleus partout. J’aime ma maman mais je veux que ça s’arrête car ça fait trop mal. »
Elle continue à raconter à son professeur ce qui se passe à la maison et ce qu’elle ressent. Il l’écoute avec attention et croit ce qu’elle raconte. Il comprend comme c’est difficile à vivre et lui dit :
« Tu as eu raison de m’en parler. C’est ce qu’il faut toujours faire quand quelque chose de difficile se passe. Je vais tout faire pour que cela s’arrête. »

Parler est essentiel car c’est seulement en parlant que tu pourras trouver de l’aide
Julien
Citation.
Julien a 9 ans. Il va et rentre tout seul de l’école. Ses parents lui ont bien dit de ne pas parler aux gens qu’il ne connaît pas. Il ne doit pas non plus suivre les inconnus même s’il en a envie parce qu’on ne sait ni où ils veulent aller ni ce qu’ils veulent faire.

"Si quelqu’un t’ennuie, cours, crie ou sonne à une porte, mais ne t’arrête surtout pas" lui a dit son papa. Même son grand frère lui a recommandé tout cela.
Aujourd’hui, Julien s’arrête devant le magasin de jeux vidéo pour regarder les nouveautés. Un adulte s’arrête à côté de lui et commence à lui parler des nouveaux jeux vidéo. Comme c’est un de ses loisirs préférés, ça l’intéresse beaucoup. Après quelques minutes, ce monsieur lui propose de venir chez lui pour jouer à un nouveau jeu qu’il ne connaît pas.
A l’école, il y a beaucoup de ses camarades qui l’ont acheté mais il n’est pas encore allé chez eux pour le tester. Julien ne réfléchit pas et dit alors "oui" à la proposition du monsieur. Arrivé devant un immeuble, l’inconnu lui dit qu’ils vont prendre l’escalier parce que l’ascenseur est en panne. Julien s’étonne un peu parce qu’il a vu une vieille dame le prendre. Mais il ne dit rien tellement il a envie de jouer à ce nouveau jeu.
Julien et l’adulte prennent alors l’escalier et commencent à monter un étage, deux étages. Soudain, l’adulte s’arrête entre le deuxième et le troisième étage. Il se retourne et sort son sexe de son pantalon. Il s’avance en disant qu’il sera gentil si Julien fait ce qu’il veut. Julien prend peur. Il se rappelle qu’il ne faut pas suivre un inconnu et qu’il peut crier si quelqu’un l’embête. Il se met alors à crier tellement fort que ça résonne dans toute la cage d’escalier puis il s’enfuit en courant vers la sortie.
Une fois dans la rue, il rentre dans le premier magasin qu’il voit : c’est une boulangerie qu’il ne connaît pas. La boulangère lui demande ce qui ce passe. Il lui explique qu’il a suivi un inconnu qui lui a montré son sexe. Il demande à la boulangère de téléphoner chez lui pour que ses parents viennent le chercher.
Cinq minutes plus tard, la maman de Julien arrive. Il se jette dans ses bras et lui raconte tout. Elle lui dit :
"Tu as eu raison de m’en parler. Même si tu as désobéi en suivant cet inconnu, ce qu’il a fait n’est pas de ta faute. C’est lui qui est coupable. Nous allons aller au commissariat et tout raconter au policier pour que cet adulte n’embête plus jamais d’autres enfants."

Parler est essentiel car c’est seulement en parlant que tu pourras trouver de l’aide
Cécile
Citation.
Cécile a 7 ans. Elle aime bien retrouver ses cousins et cousines pendant les petites et les grandes vacances, dans la maison de son oncle à la campagne. Son tonton l’aime beaucoup et elle a l’habitude de s’installer sur ses genoux pour qu’il lui raconte des histoires.

Mais, depuis plusieurs vacances, son tonton vient la voir le soir dans sa chambre. Il passe sa main sous sa chemise de nuit et lui touche les fesses. Il lui montre aussi son sexe et lui demande de le toucher. Cécile n’en a pas envie. Mais quand elle le lui a dit, il lui a expliqué qu’il fallait qu’elle soit gentille avec lui sinon il serait très triste et ne l’aimerait plus. Il lui a aussi dit que ce qui se passait le soir dans sa chambre, c’était leur petit secret et qu’il ne fallait en parler à personne.
Quand elle est chez son oncle, Cécile a très peur d’aller se coucher et a souvent mal au ventre. Elle ne sait pas comment faire pour que son oncle arrête de venir la voir le soir. Alors un jour, elle se décide à en parler à Morgane, sa grande sœur qui vient de passer son bac. Morgane l’écoute et Cécile ose enfin lui raconter toute la vérité. Sa soeur lui dit que ce n’est pas normal et qu’elle a bien fait de lui en parler. Elle prévient alors ses parents qui viennent la chercher le lendemain. Lorsqu’ils arrivent, Cécile se réfugie dans les bras de sa maman

Parler est essentiel car c’est seulement en parlant que tu pourras trouver de l’aide
Lisa
Citation.
Depuis qu’elle est toute petite, Lisa a peur de sa maman qui crie très fort sur elle. Elle a une sœur mais c’est toujours elle qui est punie lorsqu’il y a une bêtise de faite. Elle ne comprend pas toujours pourquoi elle est punie.

Lisa essaie d’être très sage tous les jours pour faire plaisir à sa maman et qu’elle arrête de crier. Mais, sa maman ne lui dit jamais qu’elle l’aime. Elle lui dit qu’elle n’est pas belle, qu’elle est idiote et qu’elle n’arrivera jamais à rien. Lisa pleure beaucoup ce qui énerve encore plus sa maman.
Ainsi, sa maman l’oblige à aller faire les courses, à porter des sacs très lourds. Elle doit nettoyer les toilettes avant d’aller à l’école et c’est pourquoi elle est régulièrement en retard. Lisa se fait souvent gronder par le directeur mais elle n’ose pas lui dire que ce n’est pas de sa faute. Parfois, elle doit écrire toute la nuit des punitions comme « je ne dois pas me coucher sans avoir vidé la poubelle » et après, elle s’endort en classe. Elle n’a pas toujours le droit de faire ses devoirs et a donc souvent de mauvaises notes. Pourtant, Lisa aime l’école.
Après l’école, Lisa a toujours peur de rentrer à la maison. Son ventre gonfle, son cœur bat plus vite. Elle a peur d’ouvrir la porte parce qu’elle ne sait pas ce que sa maman va trouver pour la punir. Elle a de plus en plus envie de s’enfuir loin, très loin. Lisa grandit la peur au ventre. Elle ne sait pas qu’on peut en parler et à qui en parler.
Dans l’histoire de Lisa, c’est sa maman qui la traite mal mais ça pourrait aussi être son papa, une autre personne de la famille ou n’importe quel adulte qui a de l’autorité sur un enfant. Lisa ne sait pas qu’elle peut trouver de l’aide auprès de sa maîtresse, d’une infirmière scolaire ou d’une assistante sociale.


Parler est essentiel car c’est seulement en parlant que tu pourras trouver de l’aide
Rémi
Citation.
Rémi a 11 ans. Il est l’aîné d’une famille de 4 enfants. Ses parents ne travaillent pas et n’ont pas beaucoup d’argent. C’est toujours lui qui s’occupe de ses frères et sœurs, qui les prépare et les emmène à l’école pendant que ses parents sont encore au lit.

L’hiver, il n’a pas de manteau pour aller à l’école, juste un petit blouson d’été. A la récréation, il ne mange pas de goûter. Il dit qu’il n’a jamais faim. Mais à la cantine, il dévore son assiette comme s’il n’avait pas mangé depuis plusieurs jours. Quand il rentre de l’école, la maison est souvent vide et il doit faire à manger à ses frères et sœurs puis les coucher. Ses parents rentrent souvent tard dans la nuit.
Rémy essaie de tout bien faire et de remplacer ses parents. Mais, la maîtresse s’en est aperçue et essaie de lui parler seul dans la classe. Au début, il ne veut pas lui dire ce qui se passe chez lui parce qu’il aime ses parents. Et puis, quand il a un peu plus confiance, il lui explique qu’il est souvent seul avec ses frères et sœurs et qu’il n’y a pas toujours à manger à la maison.
La maîtresse lui propose alors son aide : « Tu as bien fait de me parler. Je vais t’aider, mais pour cela il faut que j’en parle à une dame qui pourra peut-être faire changer les choses. » Cette dame, c’est une assistante sociale. Son métier est d’aider les familles. Elle ira rendre visite régulièrement à ses parents pour voir si tout se passe bien et elle pourra leur donner des conseils.


Parler est essentiel car c’est seulement en parlant que tu pourras trouver de l’aide
c'est gratuit & anonyme
en cas de besoin, appelle ce n° vert
0 800 05 1234