Enfance et Partage Affichier la version en ligne
Newsletter de juin 2020
De l’aide aux familles à la défense de l’intérêt de l’enfant.
fb
tw
yt
in
li
Faire un don
Faire un don
Vous êtes nombreux à nous faire des dons.
Nous vous en remercions infiniment.

Nous tenons à ce que vous soyez informés régulièrement de nos actions et missions soutenues par vos dons et de toutes nos dernières actualités.

Vos dons se transforment en action qui nous permettent de poursuivre nos missions en faveur des enfants victimes.

Faire un don
En cette terrible crise sanitaire, Marie Pierre Colombel présidente de l’association, bénévole et salariée tient a exprimer tout son soutien à tous les enfants victimes de violence et les familles.

Chers tous et toutes,

Nous le savons maintenant, la crise sanitaire que nous traversons a généré pendant la phase de confinement environ 100 000 appels pour des faits de violence ou de maltraitance, dont plus de 97 000 pour le 119 (numéro gouvernemental).

C’est plus de 50% d’augmentation par rapport à l’année 2019 sur la même période.

Ce chiffre doit nous interpeller et nous mobiliser. Oui, encore aujourd’hui en France, les violences faites aux enfants ne diminuent pas.

Dans le même temps, la Cour Européenne des Droits de l’Homme a condamné le 4 juin 2020 l’Etat français dans l’affaire de Marina, 8 ans, décédée sous les coups de ses parents. Nous nous sommes fortement engagés dans cette affaire, nous étant constitués partie civile au procès des parents de Marina en 2012, et nous avons saisi la CEDH en 2015. Si nous l’avons fait, avec ténacité et détermination, c’est bien pour que la maltraitance des enfants ne soit plus impunie en France.

Alors, avec cet arrêt de la Cour Européenne et forts de la mobilisation générale dans cette crise sanitaire, nous espérons que tous les enfants victimes pourront être entendus.

Enfance et Partage s’est bien sûr investie pour répondre à cette demande : tous les membres d’Enfance et Partage, bénévoles comme salariées ont répondu présent, dans le respect de la santé de chacun et chacune mais en ayant à cœur de contribuer à répondre aux besoins exprimés.

C’est l’occasion pour moi de les remercier.

C’est surtout pour moi l’occasion d’exprimer ici au nom d’Enfance et Partage que nous ne nous arrêterons pas là.

Nous serons là pour toutes les personnes que nous avons écoutées au téléphone, et plus largement pour celles qui auront été entendues en cette période de confinement, et qui auront besoin d’un accompagnement dans la durée, qu’il soit psychologique ou juridique.

Nous serons là aussi, pour soutenir toutes les actions du gouvernement dans cette lutte. Adrien Taquet s’est exprimé après l’arrêt de la Cour Européenne des Droits de l’Homme, pointant les avancées et ce qui reste à faire. Il a lancé les états généraux de la lutte contre les violences faites aux enfants. Bien entendu, nous y participerons et nous serons force de proposition.

Nos actions sont financées uniquement par des dons de particuliers ou d’entreprises. Aussi je voudrais m’adresser à chacun d’entre vous, qui nous soutenez, ou qui nous avez soutenu. Sans vous, cet accompagnement n’est pas possible, et nous ne pouvons pas agir.

Je vous en remercie très chaleureusement.

Soyez tous assurés de la mobilisation d’Enfance et Partage pour continuer à agir, parce que les besoins créés pendant cette crise vont durer. J’en suis persuadée, c’est collectivement, chacun à nos places, que nous ferons reculer toute forme de violences faites aux enfants !


Marie Pierre Colombel,
Présidente de l’association Enfance et Partage



Prise de parole de notre directrice d’Enfance et Partage :
Sandrine Weltman


Jamais les dispositifs de lutte contre les violences faites aux enfants n’ont été aussi médiatisés. Parallèlement, l’arrêt de la Cour Européenne des Droits de l’Homme dans l’affaire Marina est une avancée importante, peut être même capitale.

Pendant le confinement, beaucoup de situations ont été entendues. Nous devons bien sûr nous en réjouir, en n’oubliant jamais que derrière la réalité crue des chiffres, ce sont des devenirs d’enfants qui se jouent.

C’est pourquoi, à mon tour, je tiens à remercier les bénévoles et les salariées qui se sont relayées sans relâche pour prendre les appels de nos deux numéros verts Stop Maltraitance et Allo Parents Bébé, les bénévoles qui ont continué les missions localement, et l’ensemble des salariées qui se sont investies pour que l’association continue de fonctionner.

Je tiens à remercier également tous les partenaires qui, dans un élan de solidarité, sont venus spontanément nous offrir de l’aide, les donateurs anonymes qui ont répondu à notre appel exceptionnel aux dons pour faire face aux besoins à venir.

Nous avons fait face à l’urgence, il faut maintenant répondre aux besoins d’accompagnement. Notre savoir-faire est là, au sein de nos 18 comités locaux, de notre siège parisien. Au fur et à mesure du desserrement des mesures sanitaires, nous reprendrons nos actions de prévention et nous ne cesserons pas notre fonction d’écoute des situations urgentes.

Être présent, de la prévention à l’accompagnement des victimes, c’est le projet de l’association, piloté par le Conseil d’Administration ;

Comptez sur moi pour le mettre en œuvre, en ayant à cœur de répondre au mieux aux besoins des enfants et des adultes qui nous solliciteront.


Sandrine Weltman,
directrice d’Enfance et Partage.
Procès Procès
Le 4 juin 2020
Enfance et Partage et son avocat Maître Rodolphe Costantino se réjouissent de l'arrêt de la Cour européenne des Droits de l'Homme qui vient reconnaître par sa décision du 4 juin 2020 que l'état français a failli dans sa mission de protection de la petite Marina Sabatier, décédée en 2009 sous les coups de ses parents.
Nous avions décidé de saisir la CEDH en 2015 après que son action en responsabilité civile contre l'état français pour fonctionnement défectueux de la justice ait été rejetée. Auparavant nous avions déjà assigné l'Etat en responsabilité pour faute lourde en avril 2013, nous avions été déboutés et après appel, la Cour de cassation avait rejeté notre action. Cette décision fait jurisprudence et dépasse nos frontières, désormais un grand pas est franchi puisque les associations de protection de l'enfance des pays signataires de la Convention Européenne des Droits de l'Homme pourront également sans prévaloir.
Procès Procès
Le 25 mai 2020
18 ème journée Internationale des enfants disparus
Le 25 mai à l’occasion de la 18 ème journée Internationale des enfants disparus, le Ministère de l’intérieur a dévoilé de nouveaux chiffres sur la disparition des mineurs. En 2019, 51 287 signalements de disparitions de mineurs ont été recensés par le ministère de l'Intérieur, dont 37,1% concernaient des moins de 15 ans. Chaque année, environ plus de 50 000 enfants disparaissent en France et certains ne sont jamais retrouvés.
"La disparition, ce n'est pas une fiction."
Le 116 000 existe pour les familles et les proches d’enfants disparus. En France, Un signalement de disparition de mineur est effectué toutes les 10 minutes ! Pour cette journée internationale des enfants disparus, le 116 000 a mis en avant une nouvelle campagne de sensibilisation :
"La disparition, ce n'est pas une fiction".

Voir la vidéo
PREVENTION
Syndrome du bébé secoué : une forme mal connue de violence aux conséquences graves et irrémédiables.
Dans le cadre de ses missions de prévention contre les violences faites aux enfants Enfance et Partage soutient le livre de Bertrand Gimonet « La rentrée de Tom, bébé secoué ».
Dans ce livre préventif sur le syndrome du bébé secoué, Bertrand Gimonet traite aussi de l’acceptation des différences, du handicap et porte un message d’espoir.Suite au décès de son fils, victime du syndrome du bébé secoué par son assistante maternelle, Bertrand Gimonet en a écrit un livre.
Procès Procès
Mediawan
Merci à Mediawan qui nous a offert une visibilité exceptionnelle pour protéger les enfants malgré la crise sanitaire !
Mediawan, leader européen indépendant de contenus audiovisuels, est plus que mobilisé à nos côtés depuis la crise du Covid-19 : diffusion gracieuse sur ses 17 chaînes thématiques et sa chaîne éphémère #Alamaison d’un clip pour inciter à appeler le 119 ou le N° Vert d’Enfance et Partage "Stop Maltraitance".
Mille mercis à Mediawan pour cette visibilité conséquente et essentielle durant cette crise sanitaire qui engendre des effets néfastes pour les enfants victimes de violences.

Voir la vidéo
Stavros Niarchos Foundation
Enfance et Partage très fière et heureuse de faire partie des 24 associations sélectionnées à travers le monde par Stavros Niarchos Foundation !
La Fondation privée grecque a lancé début mai un programme exceptionnel de soutien au niveau mondial pour faire face aux multiples et terribles conséquences de la crise sanitaire liée au Covid-19.

Grâce au soutien de la SNF, Enfance et Partage sera en mesure d’accompagner, psychologiquement et juridiquement, plus de mineurs victimes de violences physiques, psychologiques ou sexuelles.
Rosbeef
Enfance et Partage remercie l’agence de communication Rosbeef et son équipe pour leur soutien et ces deux campagnes digitales sur nos deux numéros verts.

Consciente de l’urgence de la situation qu’engendre le confinement pour les enfants victimes de violence mais aussi pour les jeunes parents en besoin de conseils, l’agence a souhaité mettre à profit son expertise et proposer gracieusement son aide à l’association Enfance et Partage.

Rosbeef a ainsi imaginé deux campagnes social media simples et créatives permettant de sensibiliser aux deux numéros verts de soutien proposés par Enfance et Partage.

En savoir plus
Bravo à FORTIL
Bravo à FORTIL, société de conseils et bureau d’études en ingénierie, qui n’a pas hésité à doubler ses efforts de solidarité nationale pour lutter contre les violences intrafamiliales.
Et merci pour son précieux soutien qui nous aide à relever de nouveaux défis :
continuer à protéger les enfants malgré la crise sanitaire et être en mesure d’accompagner, psychologiquement et juridiquement, plus de mineurs victimes demain.
Enfance et Partage

Pour ne plus recevoir nos mails, suivez ce lien
Crédit : Sonilog Interactive
Enfance et Partage sur les
réseaux sociaux
fb tw yt in li